Site de Xavier Ducros
Accueil > Treks et randonnées > France > Randonnées dans les Pyrénées > Luchonnais > Spijeoles par le Portillon

Spijeoles par le Portillon

lundi 17 juillet 2006, par Xavier Ducros

Contrat Creative Commons

Magnifique course qui permet de faire le tour du lac Glacé et le Spijeoles (3066m) depuis le refuge du Portillon, et de découvrir tous les environs avec un panorama sur les sommets du Luchonnais.
Je vous le propose dans le sens Astau-Espingo-Portillon-Spijeoles-Espingo-Astau, mais l’autre sens peut aussi être intéressant !

Vous pouvez aussi consulter l’itinéraire classique des Spijeoles.

Une carte interactive présentant les deux itinéraires est située en bas de page.


Photos

Les photos du Spijeoles


Renseignements pratiques

- 4h du refuge du Portillon à celui d’Espingo, via le pic des Spijeoles. Compter 4h pour monter au Portillon depuis les granges d’Astau. Au total, il faut donc pratiquement 10h.
- Carte IGN Top25 1848 OT
- Carte interactive en bas de page
- Départ : aller à Bagnères-de-Luchon, puis prendre direction les granges d’Astau 1100 m (direction lac d’Oô).


Difficultés

Course de haute montagne (prévoir piolet et crampons suivant l’époque et la saison) à n’entreprendre que par temps clair. Quelques passages, au-dessus du lac Glacé, où il faut être prudent (barres rocheuses), et il faut mettre les mains (un peu) pour le Spijeoles. Attention également au névé sous le col du pluviomètre qui peut être crevassé (un peu, ce n’est pas non plus un glacier groenlandais ;-) ).


Itinéraire

Monter au refuge du Portillon (2571m) en partant des granges d’Astau (1100m).

Prendre le chemin situé derrière le refuge du Portillon (2571 m), pour monter à la Tusse de Montarqué (2888 m). Bien suivre les cairns en restant sur la droite pour contourner une petite barre rocheuse. La Tusse est visible du refuge. Compter 45mn du refuge. Ensuite, suivre la crête à gauche (cairnée) jusqu’au col de l’ancien pluviomètre (2900 m) : compter presque 1h30 du refuge.

Du col du pluviomètre, descendre vers un petit laquet situé à l’Ouest (prudence sur le "névé" qui peut être crevassé), et rejoindre la barre qui surplombe, à l’Ouest, le lac Glacé : de loin on voit un pierrier qui y mène, ensuite il suffit de passer au mieux (il y a quelques cairns), en prenant garde de ne pas passer trop bas, autrement on rencontre des barres infranchissables... On rejoint alors "facilement" (néanmoins, cet itinéraire reste délicat en cas de neige, mauvais temps ou manque d’habitude) le petit laquet situé juste sous le Spijeoles. On arrive alors en 5mn au col à 2700m, au nord ouest du lac Glacé (en fait on retrouve l’itinéraire classique).

De là, prendre à gauche pour longer (en restant bien sur la droite) une barre rocheuse, jusqu’à trouver une petite cheminée sur votre droite. Vous pouvez la prendre, elle ne présente pas de difficultés techniques, mais est assez exposée aux chutes de pierres (pensez donc surtout aux autres dessous...). En fait si vous continuez quelques 10m, vous trouverez un autre passage qui passe par des gros blocs stables sans difficultés, cela me semble préférable de choisir cette option, même à la descente. Une fois ce passage franchi, droit devant vous le sommet des Spijeoles ! Suivez les cairns jusqu’au sommet (on y monte par la crête gauche). Compter 1h15 du col du lac Glacé au sommet d’où la vue est magnifique. On redescendra au col par le même itinéraire.

Pour retourner au refuge d’Espingo, on suit les cairns qui font descendre, par le Nord, dans un pierrier, puis par un sentier qui permet de rejoindre en une petite heure le chemin pris à l’aller pour monter au refuge du Portillon (on pourra consulter le jour 3 de l’article sur le Spijeoles). Compter une bonne heure du col du lac Glacé au refuge d’Espingo.


Les itinéraires présentés sur cette carte sont indicatifs et ne sauraient remplacer une véritable carte ign et une préparation correcte. L’itinéraire en bleu est la montée classique aux Spijeoles, celui en rouge correspond à la boucle présentée dans ce topo.

<form3>

P.-S.

- Rando effectuée dans le cadre d’une course de 9 jours dans le Luchonnais en juillet 2006.
- Effectuée en sens inverse (Espingo-Spijeoles-Portillon) en août 2006... mais dans le brouillard !


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette