Site de Xavier Ducros
Accueil > Treks et randonnées > France > Randonnées dans les Pyrénées > Luchonnais > Perdiguère (3222m)

Perdiguère (3222m)

dimanche 6 août 2006, par Xavier Ducros

Contrat Creative Commons

Photos

Les photos de la rando (été 2004 et 2006)


Renseignements pratiques

- 2h30 du refuge du Portillon au sommet (compter 4h pour monter au Portillon depuis les granges d’Astau).
- Carte IGN Top25 1848 OT
- Départ : aller à Bagnères-de-Luchon, puis prendre direction les granges d’Astau 1100 m (direction lac d’Oô).


Difficultés

Course de haute montagne. Piolet et crampons utiles suivant la saison, et les années. Il peut y avoir la présence de névés verglacés au-dessus du lac du Portillon. Se renseigner en appelant le refuge (05 61 79 38 15).

La crête finale : juste après le col supérieur de Litérole, un petit passage d’escalade facile demande de mettre les mains, ensuite, suivre et rester au mieux sur le fil de la crête, faite de gros blocs stables. Cette solution me semble préférable à celle des cairns qui font passer en contrebas à droite, dans une roche peu stable.


Itinéraire

Du refuge du Portillon, passer le barrage. Ensuite, suivre le chemin qui passe au-dessus du lac du Portillon. La présence de névés gelés peut compliquer la progression (crampons et piolet nécessaires), et après quelques passages où il faut faire attention (chute non permise...), on arrive au pied du vallon inférieur de Litérole. On suit alors le chemin, très bien cairné, qui mène au vallon supérieur du même nom (souvent enneigé). Les cairns mènent alors au col supérieur de Litérole (3049m). Compter environ 2h depuis le refuge (tout dépend de l’enneigement).

A gauche, la crête menant au pic de Royo (3121m) et à droite, celle que nous allons emprunter, qui mène au pic de Perdiguère. Quelques mètres d’escalade très facile mènent à la crête (pour ce passage, passer un peu à droite de la crête, en suivant les cairns). Ensuite, on s’arrangera pour rejoindre le fil de la crête au plus vite : la roche est plus stable et on gagne beaucoup de temps. Elle n’est pas du tout impressionnante, et de toute manière, il est toujours possible de passer un peu en contrebas (à droite !). En 30 à 45mn depuis le col, on arrive au pic de Perdiguère. Vue magnifique sur les pics environnants... bon le temps était moyen, je n’ai pas tout vu, mais c’est grandiose quand même !

Il est apparemment possible de repartir en passant par la crête du pic Royo, puis en redescendant par le vallon inférieur de Litérole. Je n’en sais pas plus sur le sujet, la présence de brouillard épais m’a fait prudemment redescendre par l’itinéraire de la montée... Dommage !

P.-S.

Rando réalisée en :
- juillet 2004 : arrêt au col supérieur de Litérole à cause de fortes rafales de vent qui nous couchaient par terre...
- août 2006


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette