Site de Xavier Ducros
Accueil > Treks et randonnées > France > Randonnées dans les Pyrénées > Luchonnais > Hourgade 2964m

Hourgade 2964m

samedi 12 août 2006, par Xavier Ducros

Le Hourgade est probablement mon sommet préféré ! Sauvage, peu fréquenté et avec une vue magnifique. Je vous le propose ici en boucle par le val d’Arrouge et les lacs Nère.


Photos

Les photos de l’album


Renseignements pratiques

- Carte IGN Top25 1848 OT
- 2h pour monter à Espingo + 3h à 3h30 jusqu’au sommet + 3h30 pour retourner aux granges d’Astau par la boucle. On pourra dormir à Espingo pour faire l’itinéraire sur 2j, ou bivouaquer dans le val d’Arrouge (très sympa !).
- Départ : aller à Bagnères-de-Luchon, puis prendre direction les granges d’Astau (lac d’Oô).


Difficultés

Pas de difficultés techniques en l’absence de neige. Crête finale sans difficulté, mais pouvant impressionner.


Itinéraire

Départ aux Granges d’Astau (parking) 1100m.
Suivre les gens... ils vont tous au lac d’Oô (1500m) ! Une fois atteint, poursuivre en direction du lac d’Espingo. On atteint le col (1967m) en 2h depuis la voiture.

A partir de maintenant vous allez être quasiment seul. Nous allons aller au pic du Hourgade par le val d’Arrouge, itinéraire très peu fréquenté. Depuis le refuge d’Espingo, aller vers l’Ouest en direction d’un torrent qui descend dans du val d’Arrouge (on le voit très bien par beau temps).

A 10mn du refuge on trouvera 2 passerelles à franchir, puis le chemin qui monte en longeant le torrent. En 1h depuis le refuge on atteint une cabane (la cabane d’Arrouge). Le but est d’atteindre le fond du val (indiqué Laccassès, 2319m sur la carte) : vous avez 2 possibilités. La première consiste à prendre un chemin (plus ou moins indiqué sur le carte) que l’on trouve en montant à droite après la cabane (il est cairné) : c’est rapide et facile. Une seconde possibilité, plus fatigante mais tellement plus belle, consiste à poursuivre tout droit, puis descendre vers le torrent que l’on longera jusqu’au bout du val d’Arrouge : c’est très beau, sauvage et on ne peut pas se tromper. Compter 2h environ pour atteindre le fond du val (petit cirque).

Partir en direction du sud-ouest pour gravir une pente herbeuse cairnée. On arrive alors dans un éboulis qu’il faut suivre jusqu’au bout (direction nord-ouest). Ensuite, il faut monter au col qui se trouve à droite, derrière lequel on découvre un lac, le plus haut des Pyrénées. Depuis le col vous verrez sur la gauche un chemin qui monte en zigzaguant dans les éboulis, suivez le ! Passez par le passage de gauche (pierres croulantes, essayer de passer sur la roche) pour arriver sur la crête. Prendre à gauche, et suivre la crête jusqu’au sommet du Hourgade en restant bien sur son fil (pas de difficultés particulières, la roche tient bien, mais prudence car une chute serait fatale). De là la vue est superbe sur la plupart des grands sommets du Luchonnais.

Vous pouvez bien sûr redescendre par le même itinéraire, mais je vous propose une boucle peu fréquentée.

Redescendre au petit lac sous le Hourgade et prendre le col au fond à gauche (nord-est). Un sentier permet de descendre jusqu’à un petit laquet, puis part au nord en direction des lacs Nère. Il passe à droite du premier (le plus grand) et à gauche du second. Une fois passé le lac, rester à droite du torrent (ouest), et se diriger sud-ouest vers un pierrier (itinéraire cairné). Le sentier passe à la base du pierrier, puis contourne la crête du pic de Nord Nère par le sud, en restant à altitude à peu près constante, et permet de rejoindre le col d’Esquierry (2131m) très facilement (merci à la personne - voir forum ci-dessous - qui m’a suggéré cet itinéraire, beaucoup plus facile que celui que j’empruntais avant !). Suivre le GR10 jusqu’aux granges d’Astau (très bien balisé). L’itinéraire passe à proximité de la cabane du val d’Esquierry avant de descendre dans la forêt.


<form3>

P.-S.

Rando réalisée en :
- 2001, 2003, 2004, 2005, 2006 (dans les 9j dans le Luchonnais), 2009, 2010.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette