Site de Xavier Ducros
Accueil > Treks et randonnées > France > Randonnées dans les Pyrénées > Gavarnie-Vignemale-Balaïtous > Grand pic de Tapou (3150m)

Grand pic de Tapou (3150m)

dimanche 30 juillet 2006, par Xavier Ducros

Contrat Creative Commons

Le grand pic de Tapou (3150m) est assez peu connu alors qu’il offre une vue différente et magnifique sur le Vignemale, situé juste à ses côtés. La rando est sauvage, les marmottes sont au rendez-vous et les paysages minéraux rencontrés sont plutôt dépaysants !


Renseignements pratiques

- 7 à 8h aller-retour
- Carte IGN Pyrénées n°4 (1/50000).
- Départ : aller à Gavarnie, puis prendre direction barrage d’Ossoue. Il est possible d’aller en voiture jusqu’au barrage : si votre véhicule le permet (route un peu accidentée), profitez en !


Difficultés

Pas de difficultés en l’absence de neige (on peut en rencontrer sur le chemin ; juillet 2006, été particulièrement sec, il reste de la neige mais très praticable). Crête finale très facile et non impressionnante car il y a de la place ! Cette rando nécessite tout de même une certaine habitude de la randonnée.

Pas de chemin mais bien cairné dans l’ensemble : nécessite de savoir s’orienter.


Itinéraire

Du Barrage d’Ossoue (1835m), prendre la passerelle qui part vers la gauche. On suit le sentier du GR10 pendant environ 30mn, puis lorsque l’on aperçoit la cabane de Lourdes au loin, il faut prendre le premier petit sentier à droite, dans l’herbe. On se dirige alors vers le pic Rond 2345 m (très repérable), que l’on contourne par la droite en suivant quelques cairns. On l’atteint environ en une heure depuis le barrage. On aperçoit un peu plus loin le pic Pointu (qui porte bien son nom !), que l’on contourne également par la droite. On suit toujours les cairns et quelques traces qui permettent d’arriver, en montant dans l’herbe essentiellement, aux lacs de Montferrat (2374 m) en un peu moins de 2h depuis le barrage.

Ils se contournent également par la droite et les traces permettent d’atteindre des éboulis que l’on gravit pour arriver dans une première cuvette. On continue à suivre les traces, dans une roche claire, qui mène à un petit passage dans les rochers, qui permet d’atteindre une nouvelle cuvette, dans laquelle on trouve généralement de la neige, et entourée cette fois de roches sombres et ocres très belles. De nouveau, un passage dans les rochers nous permet d’atteindre la dernière cuvette, également partiellement enneigée suivant les années. Du barrage, compter environ 3 bonnes heures.

De là, les quelques cairns mènent rapidement vers des éboulis et à une barre rocheuse grise (qui descend des pics du Milieu et du grand Tapou). On la contourne en bas par la droite, puis on monte dessus, ce qui permet d’arriver à une brèche en V, très visible, qui sépare les pics du Milieu et du grand Tapou. Compter environ 45mn supplémentaires.

On prend ensuite la crête à droite (il faut rester vigilant mais il y a largement la place de passer, même à deux côte à côte !), qui mène en quelques minutes, par de gros blocs stables, au sommet du Grand Tapou (3150m).

De là, vue magnifique sur le massif du Vignemale et le côté espagnol... enfin j’imagine, car ce jour là, la météo n’a pas vraiment permis de tout voir et apprécier !


<form3>

P.-S.

Rando réalisée en :
- juillet 2006


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette